L'histoire du moulin de Fresquet

Le moulin fût édifié au XIVème siècle et dépendait alors de la Grange des moines Cisterciens de Figeac.
Au XVIIIème siècle, d’importants travaux d’agrandissement permirent au meunier et sa famille d’habiter sur place et de se chauffer grâce au « Cantou » (cheminée Quercynoise).
Enfin, plusieurs dépendances viennent compléter l’ensemble au début du XIXème siècle et quelques animaux purent être également logés.

Il produisit de la farine de blé à peu près jusqu’en 1920, puis demeura plusieurs années en sommeil hormis le travail à la ferme. Il fût réactivé quelque temps durant la deuxième guerre mondiale et cessa toutes activités à la fin de cette dernière. Alors commença une lente et longue agonie : il fût tour à tour, ferme agricole, remise, élevage de truites..., rien ne semblait pouvoir sauver le vénérable édifice.

Nous en faisons l’acquisition en 1987, dans un état d’abandon total et à moitié en ruine. Malgré son état pitoyable, nous fûmes touchés par le romantisme du lieu et par les restes de l’élégante bâtisse ! Nous passons près de trois années à son chevet, lui prodiguant tous les soins dont il avait tant besoin, et dès 1990 il accueille ses premiers voyageurs et autres pèlerins de St Jacques-de-Compostelle.

A présent, nous sommes toujours heureux, et un peu émus, de le voir revivre et donner du bonheur à nos hôtes, tout comme au temps lointains où ses trois paires de meules tournaient joyeusement, broyant le grain pour fournir la précieuse farine.    Voyez la vidéo